Evasion... C’est l’une des idées-forces du manifeste qui a précédé la création de la société Soladar.
Cette invitation au voyage – dans le monde réel ou dans des mondes imaginaires – se traduit dans les ouvrages que nous éditons, mais aussi dans l’espace thématique sur lequel vous vous trouvez actuellement : un blog illustré dédié aux Terres de Soladar.

L’acte de naissance de la société Soladar a été déposé au Registre du Commerce et des Sociétés de Montpellier, dans le sud de la France. Elle s’est établie à quelques kilomètres de là, dans une des collectivités constituant à l’époque Montpellier Agglomération, devenue Montpellier Méditerranée Métropole depuis le 1er janvier 2015.

En ces temps incertains — cela dit, les temps n’ont-ils pas cette caractéristique depuis toujours ? — où les noms et limites géographiques donnés à nos territoires administratifs évoluent, les noms des lieux d’aujourd’hui ne seront plus forcément ceux de demain. Aussi, sous forme de clin d’œil, sans aucune arrière-pensée passéiste ni jugement sur le bienfondé de ces évolutions, nous affirmerons que les Terres de Soladar sont situées dans les limites de l’antique province Narbonnaise.

A quelques débats d’historiens et de géographes près et ô combien bienvenus, cette province romaine a existé – et existera toujours dans les livres d’Histoire, d’où son avantage – grosso modo entre le IIe siècle avant et le IVe siècle après J.-C. Traversée par la célèbre Via Domitia (Voie Domitienne) qui reliait l’Italie à la péninsule Ibérique, la Narbonnaise couvrait à son apogée la Provence, le Dauphiné, le sud de la vallée du Rhône, le Languedoc et une partie du nord des Pyrénées jusqu’à Toulouse.

En arrière-plan de la page d’accueil de notre site web, vous pouvez entr’apercevoir une photo originale de la Narbonnaise, changeant au fil du temps. Le portfolio ci-dessous regroupe ces photos. Nous vous proposons donc d’y arpenter les Terres de Soladar…

Pin It on Pinterest