France – Aigues-Mortes, cité médiévale en Camargue​ – 11 janvier 2020

En Camargue, entre terre, étangs et marais, se dresse la ville d’Aigues-Mortes, les "eaux mortes". Des eaux qui font la richesse du lieu depuis avant l’antiquité, l’homme ayant trouvé le moyen d’en extraire un sel d’une grande qualité*.

A la fin du VIIIe siècle après J.-C., Charlemagne y fait construire la tour Matafère afin de protéger la côte et ses habitants, à commencer par les ouvriers des salins et les pêcheurs. La tour fut détruite, mais, en l’an 1242, Saint Louis** fit ériger à son emplacement la tour Constance pour abriter une garnison. A son sommet, un feu était alimenté en permanence et faisait également d’elle un phare. Cet ouvrage massif est encore là aujourd’hui. Il faut dire que le bon roi Saint Louis avait décidé, pour diverses raisons géopolitiques et commerciales, qu’Aigues-Mortes serait LE port du royaume de France sur la Méditerranée***. Un port – ou plutôt le point central d’un ensemble de ports**** reliés à la mer par les étangs – d’où partiraient les navires pour la Croisade en Terre Sainte. La ville, pourtant située dans un environnement difficile, paludéen, revêt alors un caractère stratégique qui va assurer son développement. La construction d’imposants remparts et de tours est lancée pour faire de la cité une place forte et un symbole de la puissance du roi.

Saint Louis ne verra pas l’achèvement de son projet. Et c’est huit ans après sa mort qu’Aigues-Mortes va prendre son véritable essor économique et commercial, sous l’impulsion de son second fils, Philippe III dit "Le Hardi". La ville va devenir le seul port du royaume pour l’import et l’export de marchandises, y compris pour les commerçants étrangers du nord de l’Europe qui furent obligés de passer par Aigues-Mortes et d’y payer une taxe pour transporter leurs cargaisons de l’autre côté de la Méditerranée.

Les remparts et les tours d’Aigues-Mortes s’offrent à la visite toute l’année. Et, en toutes saisons, même au plus fort de la saison touristique, il fait bon flâner dans les petites rues et sur les places du cœur de ville, tout comme aux abords extérieurs des remparts. Par ailleurs, la visite des salins et leur incroyable déclinaison de couleurs roses est un incontournable si vous passez en Camargue.

* Au IVe siècle avant J.-C., l’ingénieur romain Peccius y aurait été mandaté pour organiser l’exploitation des marais salants (les "salins"). Mais cette exploitation remonte sans doute à la période Néolithique. Et elle s’est perpétuée jusqu’à nos jours, la société des Salins du Midi et ses maîtres sauniers (ramasseurs de sel) produisant toujours du sel, juste à côté de la cité.
** Louis IX, dit "le Prudhomme", roi de France (né le 25 avril 1214 et décédé le 25 août 1270).
*** A cette époque, le roi de France ne disposait d’aucun port sur la Méditerranée. Marseille dépendait de Charles D’Anjou, Agde et Saint Gilles appartenaient à Raymond VII, et la côte à hauteur de Montpellier était celle du Roi d’Aragon.
**** Le port antique, aux abords immédiats de la ville, le port du canal Viel, le port du Môle et les Estaques.

Aigues-Mortes, tours et remparts sud

Pin It on Pinterest