Par Philippe MONTEL, auteur et illustrateur de la série de romans jeunesse Marcus – Les Aventures Enflammées

Ce mercredi 22 janvier, à la nuit tombée, c’est à la fois heureux et le cœur quelque peu serré que j’ai quitté le studio d’enregistrement de benjamins media, à Montpellier.

Il y a quelques jours à peine, c’est là que débutait l’enregistrement* de la version audio de mon roman Le Tourbillon des Anciens, le livre I de la série Marcus – Les Aventures Enflammées. J’ai eu la chance d’assister à chacune des minutes, chacune des secondes qui ont permis à mes personnages de prendre vie et à l’action de se mettre en place, de se développer telle que je l’avais imaginée. J’ai pu contribuer, à mon niveau, à donner quelques indications sur tel ou tel passage, telle ou telle intonation, en précisant les intentions cachées des protagonistes, des éléments de leur passé ou de leur avenir dans la suite des Aventures Enflammées de Marcus.

Dans le studio de benjamins media : fin de l'enregistrement du livre audio
De gauche à droite, affichant ostensiblement un sentiment de devoir accompli 😉 :
Bastien NICOLAÏ, Stéphanie RONDOT et Philippe MONTEL

Stéphanie Rondot m’a fait l’honneur de mettre son talent et sa voix de conteuse à contribution dans ce projet. J’ai été très ému lorsque je l’ai entendue commencer la narration, dire les premiers mots. Elle a relevé le défi – et même LES défis – de se glisser dans les rôles de dragonnes et de dragons (le plus jeune ayant une dizaine d’années et le plus âgé ayant dépassé les 2700 ans), de fées, d'un phénix, d’un makura-gaeshi et d’un therrikans !

Tout ce petit monde et moi-même avons aussi eu la chance de profiter des compétences de Ludovic ROCCA, réalisateur sonore, et de Bastien NICOLAÏ, ingénieur du son, ainsi que de la bienveillante attention de Rudy MARTEL, directeur de benjamins media.

Après des heures d’enregistrement, qui sont passées sans que je m’en rende compte, nous sommes déjà arrivés ce soir à la conclusion de ce livre 1. Je suis donc heureux que l’objectif de cette phase du projet soit atteint et j’ai le cœur serré que cette formidable expérience soit passée si vite.

Mais l’aventure éditoriale audio se poursuit, nous allons entrer en phase de postproduction. Ludovic va maintenant pouvoir affiner la matière première que constitue l’enregistrement de Stéphanie, créer les ambiances sonores et peaufiner l’habillage musical pour produire un fantastique livre audio !

Je remercie d’ores et déjà l’équipe de benjamins media et Stéphanie RONDOT pour leur implication dans ce livre.

* Consultez également l’article : Premier livre audio Soladar… clap de début !

Pin It on Pinterest