Par Philippe MONTEL, auteur et illustrateur de la série de romans jeunesse « Marcus – Les Aventures Enflammées »

Barbe bleue, Le Petit Chaperon rouge, Le Chat botté, Cendrillon ou la Petite Pantoufle de verre, Peau d’âne et bien d’autres contes encore sont arrivés jusqu’à nous grâce à Charles Perrault. Collectionneur d’histoires venues du fond des âges, transmises de bouches à oreilles de génération en génération, Charles Perrault fait partie de ces auteurs qui ont su transformer des morceaux de notre culture orale en véritables œuvres littéraires. Et, pour moi, ces œuvres ont un écho particulier car il s’agit de contes merveilleux, un genre littéraire dont Charles Perrault est considéré comme l’un des fondateurs et dont je suis un grand fan !

Aussi, c’est sans hésiter que j’ai accepté l’invitation d’une certaine école Charles Perrault 🙂 de Montaud (Hérault), pour une nouvelle rencontre avec des élèves, autour de mes « Aventures Enflammées », bien sûr, mais surtout du projet pédagogique proposé par Marie, Directrice de l’école et enseignante en Cours Moyen, et Julie, enseignante en Cours Elémentaire.

Le projet était le suivant :

  • Après avoir lu le « Livre 1 : Le Tourbillon des Anciens » de ma série « Marcus – Les Aventures Enflammées », les élèves de Cours Moyens devaient chacun écrire leur propre histoire Fantaisie, en s’inspirant uniquement de la trame principale du livre, décortiquée au préalable avec leur enseignante.
  • Les élèves de Cours Moyen devaient ensuite lire leurs histoires à leurs camarades de Cours Elémentaire qui, eux, ont alors été chargés de réaliser les illustrations correspondantes.
  • Une fois tout ce travail accompli, les élèves avaient à présenter les histoires illustrées à l’auteur invité (moi 😉 ) et échanger avec lui sur tous les sujets se rapportant à son travail, sa vie, son œuvre !

C’est donc le 26 juin dernier que j’ai eu le privilège de découvrir de fabuleuses histoires et leurs magnifiques illustrations colorées. Certains parents d’élèves ayant invoqué le droit à l’image de leurs enfants (incluant leurs travaux scolaires), je ne peux malheureusement pas vous faire partager leurs merveilleux écrits et leurs dessins géniaux. Cependant, sachez qu’au travers des vingt et une histoires présentées, les protagonistes étaient des dragons, des sorciers, des fées, des sirènes, des phénix, des oracles et j’en passe ! Cela a été pour moi très impressionnant de voir comment ces élèves sont arrivés à créer des histoires si prenantes en si peu de temps finalement, et tenant sur quelques pages à peine. Un très bon travail et un vrai concentré de bonheur pour moi.

Pour la suite de cette rencontre, j’ai dû aussi un peu travailler. D’abord en passant sur le grill des questions-réponses des enfants, et aussi en présentant mon travail d’auteur et d’illustrateur et tout ce qui va avec. Cela a été l’occasion de présenter mes méthodes de travail – à commencer par les cartes mentales (aussi appelées cartes heuristiques ou encore mind maps), quelques-uns des outils informatiques que j’utilise, tel que Scrivener et Aeon Timeline pour l’écriture et Autodesk SketchBook pour les illustrations. Et enfin, le moment était venu de faire un « Voyage dans un monde… réellement fantastique » dont vous trouverez des extraits ci-dessous. L’idée était de montrer aux enfants comment j’avais utilisé l’Histoire et le Monde réels comme support pour mon roman*.

Extraits de la présentation "Voyage dans un monde… réellement fantastique"

Extraits de la présentation « Voyage dans un monde… réellement fantastique »

Un grand merci à Charles Perrault… l’école Charles Perrault, pour cette fantastique expérience !

*Si vous avez lu le Livre 1 et deviné les lieux où prenait place le récit, vous découvrirez bientôt dans le « Livre 2 – Pouvoir » davantage d’éléments historiques.

Pin It on Pinterest